bandeau

Choisir son chat
La santé du Sibérien

Elisabeth Morcel, Kreiz ar Mor Maine Coons, pour CoonCept 01. 2020, revu 11.2023

Adopter un chat, c'est assumer ses spécificités : caractère, entretien et éventuels problèmes de santé. Il est donc indispensable de bien se renseigner avant l'achat !

Focus sur : le Sibérien et le Néva Masquerade



Sibérien par Lenka Novotnà

Le Sibérien et sa version colourpoint, le Neva Masquerade, ont été reconnus assez récemment. La popularité du Sibérien est en très forte croissance, mais la race est encore assez peu représentée en France et sa santé a été à ce jour peu étudiée.

La cardiomyopathie hypertrophique

La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est la forme la plus courante de maladie cardiaque chez le chat. Elle est bien connue chez le Sibérien. Il n'existe à ce jour pas de test ADN pour la race. Les éleveurs sérieux font donc contrôler leurs reproducteurs par échodopplers réguliers.

La gingivite
La gingivite chronique (inflammation de la bouche et des gencives) est de plus en plus fréquente chez le chat domestique et assez courante chez le Sibérien. Sa cause est inconnue : il peut s'agir d'une réaction du système immunitaire à des bactéries buccales. Dans les cas légers, la stomatite peut être traitée en réduisant l'inflammation. Pour les cas graves, l'extraction dentaire est à ce jour la meilleure solution et permet une guérison totale dans la majorité des cas.

Les maladies des voies urinaires inférieures

Elles sont assez fréquentes chez tous les chats et existent chez le Sibérien. Ce sont des affections de la vessie (calculs) et de l'urètre, qui peuvent être des infections ou des maladies inflammatoires.

Les problèmes rénaux (polykysose rénale)

La PKD est une maladie héréditaire dominante, qui cause des kystes sur les reins et est à terme souvent mortelle.

Le seul moyen fiable de détecter une polykystose, toutes possibles variantes confondues, est de pratiquer un suivi par échographie des reproducteurs, réalisable dès l'âge de 10 mois et fiable à 100% dès 1 an. C'est important pour le Sibérien, race à risque faible mais existant pour les problèmes rénaux. Un test ADN existe pour la PKD1 (mutation du Persan) mais le Sibérien en est en général indemne. Il est par contre concerné par d'autres formes de PKD. Un suivi annuel chez les jeunes chats, puis moins fréquent, est un gage de fiabilité pour un élevage.

La dysplasie de la hanche

Il n'existe pas d'étude spécifique au Sibérien ni au Neva Masquerade mais on sait qu'elle existe dans ces races (cf. l'étude tchèque citée plus bas).

La dysplasie de la hanche, une détérioration des articulations de la hanche causant une inflammation, touche un peu plus les mâles que les femelles. Elle peut être unilatérale ou bilatérale, bénigne et quasi indolore, ou causer une boiterie grave. Selon sa gravité, perte de poids, médicaments ou chirurgie sont indiqués. La dysplasie de la hanche est diagnostiquée par un examen clinique et par radiographie.

La luxation patellaire

Il n'existe pas d'étude spécifique au Sibérien ni au Neva Masquerade mais on sait qu'elle existe dans ces races (cf. l'étude tchèque citée plus basƛ.

La luxation de la rotule est soit due à une malformation congénitale et polygénique, soit causée par une lésion traumatique (choc, chute etc.)), ou par la combinaison des deux. Il n'y a pas de test ADN disponible, et le dépistage est réalisé par un vétérinaire orthopédiste.



Crédit photo : Lenka Novotnà de Pixabay

Sources principales :
  • The Genetics of Feline Familial Hypertrophic Cardiomyopathy in the Siberian Cat KF Crombie, NA Gustafson, LA Lyons
  • Demography, heritability and genetic correlation of feline hip dysplasia and response to selection in a health screening programme, Matthew Low et al.
  • https://www.loof.asso.fr/download/fiche-cs-pkd-2015.pdf
  • https://www.loof.asso.fr/download/fiche-cs-pkdef-2015.pdf
  • https://www.isalcat.com/dossiers-sant%C3%A9/sant%C3%A9-g%C3%A9n%C3%A9tique/luxation-patellaire/
  • Direct-to-Consumer Genetic Testing for Domestic Cats Leslie A. Lyons, PhD*, Reuben M. Buckley, PhD
  • Genetic epidemiology of blood type, disease and trait variants, and genome-wide genetic diversity in over 11,000 domestic cats Heidi Anderson et al.
  • Feline Polycystic Kidney Disease: An Update Lorie Schirrer et al.
  • https://pethelpful.com/cats/Hereditary-Diseases-of-the-Siberian-Forest-Cat
  • The Prevalence of Feline Hip Dysplasia, Patellar Luxation and Lumbosacral Transitional Vertebrae in Pedigree Cats in The Czech Republic PetraCerna╠ü et al.